fbpx

Actualités

La FAE déploie 1 000 chaises orphelines d’enseignantes et enseignants devant l’Assemblée nationale – communiqué

26 novembre 2020

Afin de dénoncer l’inaction du gouvernement dans le cadre des négociations actuelles, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) a déployé 1 000 chaises vides devant l’Assemblée nationale et tout autour de la fontaine de Tourny en matinée aujourd’hui pour illustrer la pénurie d’enseignantes et enseignants qui sévit dans les écoles publiques du Québec.

« C’est plus de 1 000 enseignantes et enseignants qui manquaient à l’appel lors de la rentrée scolaire 2020. La pénurie en enseignement continue de sévir dans les écoles du Québec, notamment en raison des phénomènes liés à la désertion professionnelle, aux départs précipités à la retraite et à la détresse psychologique. Il y urgence d’agir, et ça passe par une amélioration marquée des conditions de travail et une revalorisation de la profession afin de pallier les problèmes d’attraction et de rétention de personnel! », affirme Sylvain Mallette, président de la FAE.Il y a plus d’un an que la FAE a déposé ses demandes en vue du renouvellement de la convention collective de ses membres, arrivée à échéance le 31 mars dernier. Avec le message : Nous, les profs, avons des solutions! Monsieur Roberge, écoutez-nous!, la FAE souhaite que le gouvernement cesse de feindre une surdité et comprenne que les réponses aux problèmes de l’école publique passent nécessairement par les solutions proposées aux tables de négociations.